Randonnées

PARCOURS DÉCOUVERTE DES HERBIERS

Parcours découverte du centre ville des Herbiers

Lors de la conquête de la Gaule par Jules César, ce serait une légion romaine dénommée « l’Alouette » qui aurait découvert l’intérêt stratégique de cette colline de 233 mètres dominant Les Herbiers et lui aurait donné son nom de Mont des Alouettes. Au Moyen-Age, l’activité religieuse, intellectuelle et agricole de l’abbaye de la Grainetière, à Ardelay, transforme toute la région. Durant la guerre de Cent Ans, la ville n’est pas épargnée ; les Anglais l’envahissent ; ils sont chassés plus tard par Du Guesclin qui guerroie en Poitou. De même, les guerres de Religion causent d’innombrables ruines. Mais c’est surtout la Révolution française qui a détruit le pays. Dans la nuit du 1er au 2 février 1794, 60 personnes sont massacrées et la ville est incendiée. Toutes les maisons des Herbiers ont brûlé, sauf une. A la fin du XIXe siècle, dans un département essentiellement consacré à l’agriculture, la commune possède déjà des industries naissantes, en particulier la confection de chaussures. Depuis le regroupement des Herbiers, du Petit-Bourg et d’Ardelay, en 1964, la ville bénéficie d’un développement constant. Le gros bourg agricole et rural devient une petite ville grâce à l’exceptionnel développement du commerce, de l’industrie et du tourisme, devenant ainsi capitale du Haut Bocage vendéen.